, , ,

Comment valoriser son terrain et gagner bien plus que prévu

comment vendre son terrain plus cher

Aujourd’hui on va voir ensemble comment valoriser son terrain et ainsi engranger plus de bénéfices.

Si vous lisez cet article, il y’a de fortes chances que vous ayez un terrain à vendre.

Il y’a également de fortes chances que vous vous soyez aligné (plus ou moins) au prix du marché et il est fort possible que vous vous soyez fait cette réflexion : « ce serait sympa, si je pouvais vendre plus cher »

Je me trompe ?

Alors voyons si vous pouvez gagner plus.

Vous pouvez gagner plus sur la vente de votre terrain

Je ne vais pas garder le suspens…

Oui, il est effectivement possible de faire plus de profits sur la vente de votre terrain, mais sous certaines conditions et sacrifices (on n’a rien sans rien). 

Je vais peut-être vous décevoir, mais autant vous le dire maintenant :

 je ne vais pas vous donner la recette miracle qui en un coup de baguette magique va doubler la valeur de votre bien.

Si c’est votre attente, alors la seule chose que je peux vous conseiller de faire c’est attendre plus ou moins 10 ans avant de vendre et suivant la situation géographique de votre terrain, il est fort possible que sa valeur ait doublé, voir plus… OU PAS !

Donc pas de recettes miracles dans cet article, mais quand même une solution intéressante qui n’est pas donnée à tout le monde car elle comporte certaines contraintes.

Comment valoriser son terrain et gagner plus

Plusieurs choses sont possibles, mais elles passent toutes par la création d’un projet de construction qui sera vendu ensuite dans le but de réaliser un bénéfice sur l’ensemble du projet. 

augmenter la valeur de son terrain

En ce moment vous avez certainement remarqué qu’une grande partie des terrains mis en vente sont sous le coup d’un mandat de construction. 

Les entreprises de construction, entreprises générales, agences immobilières, promoteurs et architectes achètent énormément de terrains constructibles, créent ensuite un projet, le mette en vente et dégage un bénéfice. 

Cela veut dire qu’en plus de s’approprier du travail (plan, construction, suivi de chantier, vente, etc.). Ils espèrent faire une plus-value sur leur investissement et empocher une seconde marge. 

En fait c’est absolument normal car ils ont fait un investissement et le but primaire d’un investissement est un retour d’argent. Il faut aussi savoir qu’ils prennent un risque (minime je vous l’accorde) et que parfois le risque ne paie pas.

Je pense que vous aurez compris que le but n’est pas vraiment de vendre plus cher votre terrain, mais plutôt de le valoriser en le liant à un projet de construction. C’est le bénéfice sur la vente globale qui vous permettra de générer plus d’argent avec le même avoir de départ. 

Maintenant voyons quelles possibilités s’offrent à vous

Il existe plusieurs solutions. 

La première serait de mandater un architecte pour qu’il crée un projet adapté à votre parcelle. Vous devenez le maître d’oeuvre, exactement comme si vous construisiez votre propre maison que vous mettrez en vente ensuite. 

Il faut savoir qu’il faudra avancer les honoraires d’architecte pour le travail de réalisation des plans et de mise à l’enquête.  Vous pourrez ensuite mettre en vente le projet.

Soit vous vendez le projet sur plan, soit vous commencez les travaux tout en cherchant un acquéreur. 

En choisissant cette solution, il faut également être attentif au fait que vous prenez plus de risque et que vous gérez l’ensemble du projet vous même, mais que vous pourriez théoriquement si vous vous y prenez bien, gagner plus d’argent.

La deuxième solution est de s’associer à un des acteurs de l’immobilier (promoteur, agent immobilier, architecte, entreprise générale).

En vous collaborant avec un de ces professionnels, vous vous épargnez pas mal de soucis.

La première chose à faire est de prendre contact avec un de ces acteurs, en leur proposant votre terrain dans le but d’une association sur un projet commun. 

Les tâches sont donc bien défini : 

  • Vous mettez à disposition un terrain
  • Ils mettent à disposition leurs connaissances et la valeur de leur travail

Une fois que l’acquéreur est trouvé, vous récupérer la somme due pour la vente de votre terrain. Si c’est une vente sur plan vous n’aurez pas à attendre la fin de la construction pour récupérer votre argent, car le terrain est la première dépense effectuée par l’acheteur. 

A la fin des travaux, un décompte complet sera effectué pour en calculer les bénéfices. Ces bénéfices seront partagés entre les parties de la manière définie au début du projet.  

Au sujet du partage il n’y a pas de règle défini, à vous de négocier et de voir ce qui vous parait le plus juste pour les deux parties.

Il y’a une troisième solution. Dans les deux premières, vous n’avez qu’une estimation des bénéfices possibles et réalisables. Vous n’en serez sûr qu’à la fin du projet, une fois les décomptes effectués. 

Cette dernière solution consiste toujours à mettre à disposition un terrain afin de le valoriser, mais… 

Admettons que vous avez un terrain à vendre au prix de 500 CHF le m2. Vous prenez contact avec un promoteur, un architecte ou peu importe et vous lui proposez votre parcelle pour qu’il fasse un projet, sous condition d’en avoir 520 CHF le m2 (ou plus selon négociation).  

vendre son terrain plus cher

« C’est simple, il suffit juste de le vendre plus cher à quelqu’un qui à un intérêt de le payer plus cher… »

Cela vous permet de savoir à l’avance combien vous gagnerez et de sécuriser ainsi votre plus-value sans avoir de mauvaise surprise, car il est aussi possible qu’il n’y ai pas de bénéfice à la fin du chantier. 

Ma conclusion si vous voulez valoriser votre terrain

 Pour conclure, je vous dirais que vous devez vraiment faire une analyse et peser le pour et le contre par rapport à votre situation, vos exigences et vos ambitions.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un terrain et que vous désirez juste le vendre sans vous prendre la tête, ne cherchez pas à partir dans un projet.

Si vous avez besoin d’argent rapidement et que la vente doit se faire vite, ne cherchez pas à valoriser votre terrain et vendez le en l’état. 

Si par contre, vous êtes prêt à attendre un peu plus pour gagner plus, alors sautez le pas mais ne vous lancez pas tête baissée. Ne vous associez pas au premier venu, renseignez-vous, demandez des conseils, ne faites rien sans contrat clair et précis, ne vous précipitez pas, ne choisissez peut-être pas celui qui vous offre le plus… et soyez vigilant. 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Participer, partager et prenez part à la discussion