Faire appel à une agence immobilière, ou pas…

trouver une agence immobilière

Que ce soit pour vendre ou acquérir  un bien immobilier, nombreux sont ceux qui préfèrent faire appel à une agence immobilière et je comprends cette démarche car vendre un bien immobilier c’est un métier, beaucoup de boulot et ça exige certaines compétences.

Ces professionnels de l’immobilier, jouent le rôle d’intermédiaire et ont une place prépondérante dans le processus de vente immobilière.

C’est à ce titre, qu’une agence immobilière doit être choisi avec soin (et je pèse mes mots).

faire appel à une agence immobilière

Je le précise, car il est très facile de trouver une agence immobilière. Il suffit juste de taper sur Google « trouver une agence immobilière » et d’y rajouter Fribourg, Genève, Neuchâtel, Jura, Valais, Vaud. Par exemple : agence immobilière Vaud.

Par contre, trouver un bon agent immobilier n’est pas autant simple qu’il n’y paraît et même si Google fait bien son job, la qualité du travail de l’agence n’est pas prise en compte dans les résultats de recherche.  

Le soucis c’est qu’en Suisse, n’importe qui peut s’improviser agent immobilier et ouvrir une agence… Il y’a de plus en plus d’amateurs qui pensent gagner vite fait de l’argent, mais qui ne sont clairement pas former pour amener des résultats.

C’est ce qui amène de plus en plus de propriétaire à essayer de vendre eux-même.

Pourtant faire appel à une bonne agence immobilière est selon moi un vrai plus dans le processus de vente, tout en s’épargnant bien des tracas. Il y’a d’excellentes agences qui ont su remettre en question leur façon de travailler en utilisant notamment de nouveaux outils comme les visites virtuelles, le home staging, ou encore l’utilisation des réseaux sociaux. 

L’immobilier et plus spécifiquement la manière de vendre un bien immobilier a réellement évolué ces dernières années et l’évolution suit timidement sont cours. 

Mandater une agence immobilière, pourquoi ?

On mandate une agence immobilière pour vendre son appartement ou sa maison au meilleur prix et dans les plus brefs délais et surtout pour se décharger…

Vendre soi-même c’est énormément de travail et cela demande beaucoup d’énergie, mais également des investissements financier en publicité pour rendre votre bien visible. Si vous pensez vendre votre maison en ne mettant qu’une annonce sur un site gratuit, je vous souhaite bon courage.

A moins que votre bien immobilier soit sous-évaluer, ce ne sont pas les sites d’annonces gratuites qui vont faire des miracles

Alors si vous choisissez de travailler avec une agence, vous êtes en droit d’attendre un service professionnel et de première qualité.

Le bon courtier est pro-actif, il ne se contentera pas (comme certains) de publier quelques annonces et attendre les éventuels acheteurs. 

Quand on décide de mandater une agence immobilière, on s’attend à un service à la hauteur de la commission perçue en cas de vente. Il faut donc bien sûr veiller à ce que l’agence traite votre dossier d’une manière optimale et cela passe par plusieurs étapes :

  • Estimer votre bien immobilier
  • Élaborer un dossier de vente complet et attractif
  • Mettre en valeur votre bien immobilier (si besoin utiliser le Home Staging)
  • Mettre des annonces sur des sites professionnels avec des photos qui mettent valorisent votre bien immobilier
  • Poser un panneau de vente
  • Activer son réseau, afin d’accélérer le processus de vente
  • Organiser les visites
  • Vous aider dans la négociation
  • Prendre contact et rendez-vous avec le notaire
  • Répondre à vos questions concernant l’imposition et le réinvestissement

Voici les points essentiels pour lesquels une agence immobilière est payée.

Les différents mandats de vente d’une agence immobilière

L’agence ou l’agent immobilier est mandaté, c’est-à-dire qu’il agit suite à un mandat lui étant confié par le vendeur. Ce mandat est un document écrit indiquant à quel prix et à quelles conditions le propriétaire souhaite se séparer de son logement.

Il existe différent mandat qu’une agence peut vous proposer, les voici : 

  1. le mandat exclusif : c’est le mandat préféré des agents. Dans un mandat exclusif, seul le courtier mandaté peut faire les démarches pour vendre votre bien immobilier. Le courtier a le droit de travailler avec d’autres agences, mais si c’est vous qui trouvez le client, une partie de la commission lui est due (voir la totalité).
  2. Le mandat semi-exclusif : c’est presque le même que le mandat exclusif, à la différence près que vous pouvez vous aussi faire les démarches pour trouver un acheteur et si vous vendez, vous ne devrez pas de commission au courtier (mis à part certains frais, si ceux-ci sont stipulés dans le contrat). 
  3. Le mandat simple : le mandat le plus répandu. Avec ce mandat vous avez le droit de contracter plusieurs agences. La commission ira à celle qui aura trouvé le client et qui aboutit à la vente. 

Si vous décidez de travailler avec plusieurs agences, je vous conseillerais de ne pas en prendre plus de deux.  

 

trouver une agence immobilière

D’après des études menées en France, il semblerait que le mandat exclusif soit le plus efficace. Il est prouvé que le courtier se donne plus de peine en étant seul sur un bien que s’il est en concurrence avec plusieurs agences.  

Par ailleurs, il est prouvé (selon la même étude) que faire appel à plusieurs agences immobilières aura le seul effet de décourager l’agent. En effet, l’agence gagne sa vie sur la vente d’un bien immobilier. Malheureusement il devient de plus en plus fréquent qu’un agent travaille pour rien et que l’agence engage des frais pour rien non-plus.  

Vous comprendrez que si elle doit déployer toutes ses forces sur un bien immobilier se trouvant chez plusieurs concurrents, elle fournira moins d’efforts. 

Le propriétaire pense vendre plus vite, mais c’est l’effet inverse qui se produit. Les agences vont se contenter de poser leurs annonces sur les portails immobiliers que toutes utilisent et attendre l’éventuel client. 

Par ailleurs si votre bien se retrouve plusieurs fois sur le même portail immobilier, avec souvent des informations et même des prix différents… vous risquez une dévalorisation du bien aux yeux de l’acheteur ainsi que de lui amener un sentiment de méfiance.

L’autre point noir, c’est que si votre bien est en survisibilité, vous donnez le signal « je suis pressé de vendre » et quand on fait penser à un acheteur que vous êtes pressé de vendre, c’est la porte ouverte à la grosse négociation. 

 

Trouver une agence immobilière, mais laquelle ?

Trouver une agence immobilière, ça n’a rien de compliqué. Trouver la bonne agence est une autre histoire. 

Ayant fait ce métier durant plusieurs années, je peux vous dire que l’écart qui existe entre une bonne agence et une mauvaise en matière de professionnalisme, de qualité et de prestations fournies, est tout simplement abyssal. 

C’est donc très difficile de tomber directement sur le bon prestataire. 

Si vous ne connaissez aucune agence sérieuse, alors tournez-vous vers une agence membre de l’USPI (union suisse des professionnels de l’immobilier). Etre membre de l’USPI ne vous garantira pas un bon suivi de votre dossier, mais c’est un point positif tout de même. 

Avant de faire votre choix, allez visiter leur site internet, prenez note de leurs prestations et surtout jeter un oeil à leurs annonces. La qualité de leurs annonces (photos, texte, informations) peut déjà en dire beaucoup.

Sinon, vous avez toujours la possibilité de me contacter via le formulaire ci-dessous et je vous mettrai en relation avec l’agence que je juge la plus apte à s’occuper de la vente de votre bien immobilier (par rapport à la situation géographique et au type de bien).

 

 

Mes derniers conseils pour choisir une agence

Si vous décider de travailler avec une agence immobilière, je vais vous donner quelques conseils. 

Premièrement, donnez à l’agence l’exclusivité de la vente de votre objet immobilier. L’agent immobilier vous sera reconnaissant de la confiance que vous lui accordez et son travail n’en sera que meilleur. D’ailleurs certaines agences ne travaillent que sous mandat exclusif et c’est selon moi une preuve de professionnalisme.

Une bonne agence se donne les moyens de vendre et ces moyens ont un coût. Un vrai pro connaît la valeur de son travail et des stratégies qu’il met en place pour intéresser des acheteurs potentiels.  C’est pour cette raison que les meilleures agences orientent le client vers le mandat exclusif. 

Ensuite le choix d’une bonne agence peut être différent suivant le type de bien que vous avez à vendre, la région où il se situe, la cible d’acheteurs, ou l’état de votre bien.

Par exemple, si vous avez un « bien d’exception », prenez contact avec une agence qui est spécialisée dans la vente de ce type d’objets. Si votre bien immobilier à besoin d’être mis en valeur, alors il vous faut une agence qui propose un service de home staging

 

Je vous souhaite plein de succès dans la vente de votre bien immobilier.

N’oubliez pas de télécharger le guide GRATUIT « mes meilleurs conseils pour vendre votre bien immobilier« . Cliquez ci-dessous 

bouton vsa gif 2

 

Vous avez aimé cet article « Faire appel à une agence immobilière », alors vous apprécierez certainement ces 3 articles :

blue_puce Comment rédiger une annonce immobilière qui cartonne ?

blue_puce

 Vous pensez vendre avec, ou alors sans agence ?

blue_puce Voici comment vendre sa maison rapidement

 

 Si cet article conseil « Faire appel à une agence immobilière » vous a plu, partagez-le 😉 nous en serions ravi et vous me donneriez un coup de pouce pour me faire connaître.

7 réponses
  1. Digitalhome360
    Digitalhome360 dit :

    Il est aussi possible de vendre par sois même en créant une visite virtuelle du bien. Cela permet de ne pas avoir a gérer des dizaines de visites inutiles… Après il faut savoir gérer les estimations et les négociations…

    Répondre
  2. Sophie Masson
    Sophie Masson dit :

    Tout d’abord, bonjour et merci pour vos conseils.

    En ce qui me concerne, les agences immobilières j’en suis revenue !

    En cause, mon expérience désastreuse avec SEPT agences immobilières parisiennes qui m’ont incitée, « avis de valeur » (ou plutôt, “AVIS DE VOLEURS”) à l’appui, à baisser jusqu’à moins DEUX CENT QUATRE-VINGT-DOUZE MILLE EUROS le prix de vente (fixé par mon notaire, sur la base des dernières statistiques de ventes / base de données PERVAL) de mon appartement haussmannien en parfait état, sans nuisance et situé à deux pas du Jardin du Luxembourg.

    Heureusement que les conseils bénévoles donnés par les juristes des sites pap.fr et lestapineusesdelimmobilier.com m’ont permis de déjouer ce piège grossier !

    Au final, c’est en direct que j’ai trouvé un acquéreur sérieux et solvable (vente au prix et sans condition suspensive, dans un délai de cinq mois), là où une quinzaine de visites d’agences ne m’avaient ramené que des « touristes »… sinon des comparses qui tentaient de me plomber le moral en dénigrant mon appartement dans le but un peu trop évident de faire baisser son prix.

    En espérant que mon témoignage évite à d’autres personnes de se faire dépouiller comme cela a failli m’arriver, car il faudrait que le public se réveille et prenne enfin conscience que les agents immobiliers sont non seulement inutiles et indignes de confiance, mais aussi bien plus nuisibles et omniprésents que les petits escrocs nigérians ou ivoiriens (voir arnaques de type “RIP DEAL” sur Google…) qui recrutent les bonnes poires sur le Web.

    Sincères salutations,

    Sophie Masson

    Répondre
    • Stéphane
      Stéphane dit :

      Bonjour Sophie,

      Je suis désolé pour votre si mauvaise expérience.

      En fait, je ne peux pas vraiment prendre partie ou répondre à votre commentaire, car je ne connais que le marché Suisse et la façon de faire ici (qui est très différente du marché Français).

      Premièrement ce qui m’interpelle en France, c’est le taux de commission que l’agence facture en cas de vente. On m’a parlé d’environ 10%… Si c’est le cas, je trouve ce taux un peu exagéré et je pense que (si ce n’est déjà fait) vous allez très bientôt avoir des acteurs qui vont casser le marché. Pour comparer, en Suisse le taux de commissionnement est de 3% en moyenne.

      Il existe encore une différence majeure entre la Suisse et la France et cela change tout sur la question de « prendre ou non une agence immobilière ».
      Cette grosse différence c’est sur la facturation des prestations agences.

      En Suisse, c’est celui qui vend son bien immobilier et qui choisit de faire appel à une agence immobilière, qui paiera le montant de la commission.

      Sauf erreur, en France c’est le contraire et c’est un peu illogique.

      Après, même si je sais qu’il n’est pas forcément évident de trouver une bonne agence, une agence sérieuse, qui amène de vrais résultats, je doute qu’ici nous puissions nous trouver dans une situation comme la vôtre.

      Ne connaissant pas le marché Français, je me demande si c’est une réalité du marché ou alors peut-être avez-vous fait preuve d’une accumulation de mauvaise chance.

      En tout cas, en Suisse il est possible de trouver de très bonnes agences immobilières qui font très bien leur travail, mais il est aussi possible de trouver tout son contraire… C’est pourquoi le choix d’une bonne agence est très important.

      Bien à vous

      Steph

      Répondre
  3. Monod Philippe
    Monod Philippe dit :

    Ne trouvez-vous pas que la commission pour la vente est indécemment excessive ? Poser la question c’est y répondre ! Un bien vendu 800’000.- (donc un appartement ou une modeste maison dans le canton de Vaud) rapporte au vendeur au minimum 24’000.- soit 4 mois de salaire moyen en Suisse ! Soit plus de 640 h de « travail »…

    Répondre
    • Stéphane
      Stéphane dit :

      Bonjour Philippe,

      Effectivement, l’agence prend en moyenne 3% du prix de vente. Je suis assez d’accord pour dire que le taux de commission est trop élevé aujourd’hui, car les nouvelles technologies ont grandement facilité la vente de bien immobilier.

      Ce taux pourrait baisser, si les propriétaires de bien immobilier ne ferait confiance qu’à une seule agence au lieu de donner leur bien à 3-4 ou 5 agences (voir plus). Car ayant travaillé dans l’immobilier de nombreuses années, je connais bien le problème. Une agence travaille trop souvent pour rien, car elle touche la commission qu’en cas de vente.

      Après, c’est comme dans toute autre entreprise, il faut rajouter les charges (loyer, salaire, annonces, site internet, logiciel de gestion, voiture, assurances, etc.).

      Mais je comprends votre réflexion et je vous rejoins. C’est d’ailleurs la raison pourquoi de nombreux propriétaires essaient de vendre eux-mêmes, certains y arrivent mais une grande partie se rabattent sur une agence ensuite. Le tout est de choisir une bonne agence, car si c’est pour travailler avec une agence qui publie juste une simple annonce en attendant les potentiels acheteurs, le prix de la commission est trop élevé.

      Amicalement

      Stéphane

      Répondre
  4. Marie Alice
    Marie Alice dit :

    C’est vrai que mandater une agence immobilière n’est pas une décision à prendre à la légère, mais selon moi, il est toujours préférable de passer par une agence au lieu de vendre son bien par soi-même. Il suffit juste de bien choisir son agence parce qu’en réalité, il existe toujours des points qui servent à distinguer les bonnes agences des fausses. N’êtes-vous pas du même avis ?

    Répondre
    • Stéphane
      Stéphane dit :

      Bonjour Marie-Alice,

      C’est certain que de mandater une agence immobilière facilitera la tâche du vendeur (pour autant que ce soit une bonne agence).

      Après, je pense aussi qu’un propriétaire motivé (et qui a le temps), peut vendre lui même et ainsi économiser la commission d’agence.

      Concernant le choix de l’agence, ce n’est pas forcément évident. D’ailleurs je vais faire un article sur le sujet très bientôt.

      Bien à vous

      Steph

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Participer, partager et prenez part à la discussion